STRATEGIES, PRINCIPES ET VALEURS QUI GUIDENT NOS ACTIONS

III.1   Nos stratégies

La situation et Les choix stratégiques pour les interventions de L’APROSAC sont basés sur le troisième objectif de Développement durable[1] de l’ONU adopté en septembre 2015 et pour lesquels la RDC s’est engagée à : « Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge », les cinq stratégies de la promotion de la santé définies dans la Charte d’Ottawa pour la Promotion de la Santé (OMS, 1986), ainsi que sur  l’une de trois grandes actions de promotion de la santé en Afrique proposées par l’OMS[2]

  1. Contribuer à développer des politiques publiques favorables à la santé : Faire inscrire la santé à l’ordre du jour des responsables politiques des divers secteurs en les éclairant sur les conséquences que leurs décisions peuvent avoir sur la santé ;
  2. Créer des environnements favorables à la santé : Insister sur l’importance de l’environnement pour la santé et proposer une approche socio-écologique de la santé (Conditions de vie et de travail, environnement. Par exemple : interventions en Eau, hygiène et assainissement, sécurité alimentaire, habitat…) ;
  3. Renforcer l'action communautaire : Organiser effectivement et concrètement la participation de la communauté à la fixation des priorités, à la prise des décisions et à l’élaboration des stratégies de planification, pour atteindre un meilleur niveau de santé. Développer les projets sur la base d’analyse de la demande et de diagnostic communautaire ;
  4.  Développer les aptitudes (compétences) personnelles : Soutenir le développement individuel et social en offrant des informations, en assurant l’éducation pour la santé et en perfectionnant les aptitudes indispensables à la vie;
  5. Réorienter les services de santé : Contribuer à organiser les ressources de la santé entre les soins de santé et la prévention de façon plus égale et lutter contre les inégalités sociales de santé. Les missions des services de santé devraient être élargies pour intégrer les quatre stratégies ci-dessus en plus des soins médicaux conventionnels ;

III.2 Nos principes  directeurs  

La stratégie part de la prémisse que Promotion de la santé s’appuie tout d’abord sur la reconnaissance des capacités des individus à faire leurs propres choix de vie, ainsi que sur le respect de ces personnes et de leur intégrité. Elle s’inscrit donc dans le respect de l’autonomie des individus et des communautés et sur leur capacité à définir eux-mêmes ce qui est souhaitable pour eux.

Complémentairement à cette valeur de base, L’APROSAC s’appuie sur les  principes directeurs, présentés ci-dessous :

  • Prendre en compte les déterminants de la santé ;
  • Encourager des stratégies pour réduire les inégalités sociales de santé ;
  • Intégrer les stratégies de médecine préventive dans une approche de promotion de la santé ;
  • Encourager la participation à tous les niveaux ;
  • Augmenter les compétences des professionnels ;
  • Renforcer l’accessibilité des concepts et des stratégies de promotion de la santé ;
  • Placer la communauté au cœur de l’action;
  • La stratégie favorise l’établissement de partenariat;

II.1.  Les valeurs qui guident nos actions:

Les valeurs éthiques de la promotion de la santé tels que définis par la Charte d’Ottawa pour la Promotion de la Santé (OMS, 1986) sont le fil conducteur de nos actions :

  • L’équité en matière santé : Comme étant la base de l’action promotrice de santé (ou comment lutter contre les inégalités sociales de santé, à savoir les différences de santé systématiques, évitables et injustes qui perdurent entre des individus, des groupes de population ou des pays);
  • L’Empowerment et la participation : Afin de renforcer la participation et le sentiment d’appropriation de la communauté, et de développer ses capacités par toutes les méthodes participatives au bénéfice de l’action promotrice de santé.
  • Le développement efficace du leadership : afin de Contribuer à développer une optique commune et une orientation stratégique partagée pour l’action promotrice de santé.
  • Le développement du plaidoyer : afin de Plaider avec et au nom des individus, des communautés et des organisations pour améliorer la santé et le bien-être, et développer les capacités pour l’action promotrice de santé.
  • Le développement du partenariat : afin de Travailler de façon collaborative à travers différentes disciplines, différents secteurs et partenaires afin d’améliorer l’impact et la durabilité de l’action promotrice de santé fondé sur l'engagement et l'action aux niveaux local, national et mondial en vue d'améliorer la santé et le bien-être global et équitable pour tous.

III.3 Notre  engagement

Nous nous engageons à offrir des prestations de renforcement des capacités en technologies de santé publique nécessaires pour une action durable en promotion de la santé et  du développement durable dans le respect des normes en vigueur et de  l’éthique professionnelle définies dans la charte d’Ottawa ainsi que dans les chartes et déclarations successives  auxquelles nous adhérons.

L’action pour la promotion de la santé communautaire, Aprosac, en sigle, est basée sur un engagement pour la santé en tant que droit humain, essentiel au développement humain. Elle fait preuve de respect pour les droits, la dignité, la confidentialité et la valeur des individus, des groupes et des communautés; ainsi que pour l'égalité entre les hommes et les femmes, et la diversité en termes d'orientation sexuelle, d'âge, de religion, de handicap et de croyances culturelles.

L’APROSAC s’engage à aborder les inégalités en santé et l'injustice sociale, et fait une priorité des besoins de ceux qui subissent la pauvreté et la marginalisation sociale. Elle agit sur les déterminants politiques, économiques, sociaux, culturels, environnementaux, comportementaux et biologiques de la santé et du bien-être.

L’APROSAC s'assure que l'action en promotion de la santé soit bénéfique et ne nuise à personne ; elle est honnête quant à ce qu'est la promotion de la santé et à ce qu'elle peut et ne peut pas réaliser.



[1] Bilan 2016 des indicateurs de développement durable – Bureau Fédéral du Plan – juin 2016

http://www.plan.be/press/communique-1603-fr- http://www.un.org/sustainabledevelopment/development-agenda/

[2] Les définitions qui suivent proviennent du site de l’Université Canadienne UOttawa

https://www.med.uottawa.ca/sim/data/Health_Promotion_f.htm